Victoire des Barea pour une qualification à la CAN 2019

MH - Alan Mathew 11:05:00 actualite
img

Les BAREA de Madagascar se sont qualifiés hier 16 octobre 2018 à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 pour la première fois. C’est à Vontovorona que Njiva a marqué un premier but à la 42ème minute face au Guinée Equatoriale, ce qui a fait un score final de 1-0. Entrainé par le Français Nicolas Dupuis, les BAREA ont accumulé un total de 10 points durant tous les matchs qu’ils ont disputés. Le Barea est donc l’une des premières équipes à être qualifiée à la CAN 2019 qui se tiendra au Cameroun.

Les 16 000 spectateurs qui ont assisté et soutenu les BAREA ont explosé de joie après avoir entendu le dernier coup de sifflet qui signifiait la victoire de Madagascar. Avec un score de 1-0, les spectateurs sont ravis car cette victoire marquera une histoire sur le football malgache. En effet, c’est la première que Madagascar se qualifie à la CAN depuis sa création en 1957. L’entraineur Nicolas Dupuis a affirmé être fier de cet accomplissement qui a donné une bouffée d’oxygène à la population malgache et au ballon rond. Il a également affirmé que cette qualification a été vraiment exceptionnelle. Il démarrera un  regroupement le 12 novembre. Les BAREA ont encore des matchs à jouer contre le Soudan à domicile le 18 novembre et un match face au Sénégal en 2019. Leur prochain objectif sera d’être premier dans le groupe A.

Dans la soirée d’hier, l’équipe accompagnée de son coach a été l’invité de l’association Tafaray de Mbola Rajaonah dans un restaurant sis à Ankazomanga. Une invitation à la fête et à l’encouragement. L’on sait lors des différents discours que le président de Tafaray figure parmi les sponsors de l’équipe depuis deux, que ce soit en matière de financement soit en habillement et chaussure. Et le soutien continue car les joueurs et le coach se sont vus attribuer la somme de 25 000 ariary pour cette victoire. Si l’ambiance devait être à la fête avec l’animation de Stéphanie and co., l’on a remarqué que les joueurs n’ont pas la tête pour cela, préférant parler et s’échanger. Ils étaient plutôt disciplinés sous l’œil bienveillant de Faneva Ima, le capitaine d’équipe et leader de l’équipe, et Nicolas Dupuis, celui qui a résisté à l’influence de la Fédération dans le choix des joueurs.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités