Tahiana Ralitera : Une jeune doctorante malgache lauréate de la bourse L’Oréal-UNESCO

Manue 15:28:00 social
img

La jeune femme a fait trois années d’études à Madagascar, dans l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo à l’issue desquelles elle a reçu, en 2013, une bourse d’excellence et intégré l’ESIROI, une école d’Ingénieur sise à La Réunion, grâce à une collaboration entre l’Université de Madagascar et celle de la Réunion. Elle est actuellement doctorante au laboratoire LIM (Laboratoire d’Informatique et de Mathématique) de La Réunion, et effectue en même temps un Master 2 recherche pour cette année d’ingénieur, centrée sur sa thèse, dont le thème est « la création de logiciels de simulation informatique des déplacements. » Il s’agit de reproduire sur ordinateur le déplacement des véhicules électriques sur un lieu donné pour déterminer les meilleurs emplacements des bornes de recharges électriques au niveau d’une ville, ou d’une île.

Son concept SMART CITY, a pour objectif d’optimiser le transport dans les villes, et les rendre plus intelligentes, comme l’indique le nom du concept, mais également pour améliorer la vie des habitants tout en valorisant l’écologie. Ses recherches, proposées dans le programme L’Oréal – UNESCO pour les femmes et la science, lui ont valu d’être sélectionnée parmi les 1000 participantes, avec  19 autres doctorantes, et 11 post-doctorantes. Elle recevra 15.000 euros de bourses pour soutenir son projet et couvrir la visibilité de ladite recherche.

La remise officielle se tient aujourd’hui mercredi 11 octobre, notamment en présence de Marlène Shiappa, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes ; ainsi que d’Alexandra Palt, Directeur général de la Fondation L’Oréal.

Quant à la jeune doctorante, âgée de 24 ans, elle a affirmé qu’elle est très fière, les gens pensent selon elle que l’informatique n’est pas une filière pour les filles, pourtant elle a exprimé qu’elle se sent à sa place comme une informaticienne, et pas du tout comme une geek. « Quand on aime quelque chose, il faut se donner les moyens pour réussir, et ne pas donner d’attention aux préjugés » voilà le message qu’elle a à passer à ses successeurs.

(Photo : Université de La Réunion)

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités