Société Tiko-AAA : Production en toute illégalité

Manue 13:44:00 economie
img

L’usine du groupe Tiko, cédée à la société triple A par une convention spéciale a été l’objet de fermeture il y a trois mois. Ce parce que la société ne possède ni permis environnemental ni certificat de consommabilité. Malgré la notification de fermeture, on s’étonne de voir que les produits Tiko sont toujours en vente aux marchés, chez les épiceries, les grandes surfaces et il existe même des points de vente spéciaux où on ne vend que lesdits produits, comme celui d’Ampitatafika et d’Ambatomainty qui viennent d’ouvrir. Il n’y a pas d’autres explications, soit ces produits vendus sont des stocks datant de la prétendue dernière production, soit la triple A exerce bel et bien encore ses activités de production, malgré la fermeture du Ministère du Commerce pour irrégularité administrative, ce qui est la plus probable.

Lantoniaina Rabenatoandro, le Directeur Général de la société AAA, et locataire-gérant de l’usine de  Tiko, a été questionné sur la véracité de cette continuité de production mais sa réponse reste évasive. Il a plutôt dirigé la discussion vers d’autres entreprises ayant reçu des traitements de faveur. Pourtant, il est bien placé pour savoir que l’Etat a été très indulgent  par rapport au groupe Tiko, en lui accordant un paiement échelonné pour ces arriérés fiscaux, qui remonte jusqu’à 600 milliards d’ariary. Il ne restait donc plus au PDG de Tiko qu’établir un calendrier de paiement selon ses moyens mais il n’en fut rien.

Dans tous les cas, le ministère du Commerce et de la Consommation, avec celui de l’Industrie et du Secteur Privé veillera à ce que la société Tiko-AAA s’acquitte des papiers administratifs nécessaires avant de pouvoir reprendre les activités de production.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités