Second tour de la présidentielle : Les soutiens en faveur de Ravalomanana se multiplient

Avosoa 13:25:00 politique
img

Candidats au premier tour, députés, partis politiques, des personnalités politiques, artistes et diverses associations. Plusieurs entités ont déclaré leur soutien au candidat Marc Ravalomanana ces derniers jours. Il s’agit entre autre du parti MFM de Manandafy Rakotonirina, de Fanirisoa Enaivo avec le parti ZAMA et PATRAM, de Serge Jovial Imbeh avec le parti AFFIMA, d’Eliane Bezaza ou bien de Ninie Donie, la candidate recalée du premier tour, de Mahafaly Solonandrasana Olivier et le parti Orimbaton’i Madagasikara, de Randriamampionona Joseph Martin. Fanirisoa Ernaivo a quant à elle annoncé la création du comité d’ouverture ou CO25 pour soutenir le candidat Ravalomanana. Depuis, les déclarations de soutien se sont succédées, à part les candidats cités ultérieurement, James Ratsima, Mandan’ny Tia tanindrazana malagasy, Hary Andrianarivo, le vice-président de l’Assemblée nationale pour le compte de la province de Fianarantsoa ainsi que les quelques députés HVM dont Rabetafika Robertine, Liahosoa Malement, Benja Andriantsizehena, Vaonalaroy et bien d’autres encore. Par ailleurs, des artistes. Le célèbre acteur comédien Tsarafara alias Rajao malok’ila, suivi de Tence Mena, Black Nadia et de Talibao ont également intégré la grande famille du K25.

Soutien de taille. Hier même, le candidat Ravalomanana a rendu visite à l’épouse de Zafy Albert, qui n’est pas très en forme, à Ivandry. Ce fut une occasion pour lui de prôner la « vérité et réconciliation », des principes prônés par le père de la démocratie, peu de temps avant son départ. Désormais, c’est le candidat du TIM qui a pris l’initiative de le raviver une fois arrivé au pouvoir. Par-dessus tout, Ravalomanana a également reçu la bénédiction de Thérèse Zafy pour remporter le second tour de l’élection présidentielle. A rappeler que le parti UNDD de l’ancien président Zafy Albert était déjà du côté du candidat n°25 lors du premier tour de l’élection présidentielle.

Non au putschiste. Pour toutes ces personnalités, leur soutien à Marc Ravalomanana est d’abord fondé par le besoin de défendre la Nation malagasy et de ne plus donner le pouvoir à celui qui a ruiné le pays et a vendu toutes ses richesses. « Madagascar ne sera pas détruit par des gens corrompus, mais plutôt par des gens honnêtes qui ne font rien pour combattre la corruption. C’est ainsi que j’ai pris ma décision en âme et conscience » a annoncé Serge Jovial Imbeh dans sa déclaration.  Soutenu par James Ratsima en affirmant qu’il a choisi de soutenir Ravalomanana, le seul capable de mettre l’Etat de Droit à Madagascar ainsi que le Fihavanana. Et le candidat Ravalomanana d’insister que ces soutiens sont sans conditions. Ainsi donc, malgré les divergences politiques, ces entités sont tous conscients qu’il n’est plus question de redonner le pouvoir au putschiste.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités