Présidentielle 2018 : Ouverture en trombe de la campagne électorale

MH - Alan Mathew 16:08:00 politique
img

C’est hier qu’a commencé officiellement la campagne électorale pour la présidentielle 2018. Les candidats n’ont pas perdu leur temps car ils ont sillonné les quatre coins du pays pour leurs campagnes.

Le candidat numéro 25 a commencé sa campagne avec un tour de ville d’Antananarivo accompagné de sa femme et ses partisans qui les ont escortés  jusqu’à son quartier général à Bel’Air. Marc Ravalomanana a révélé le contenu de sa vision de société dénommée « manifesto », ou le prolongement du MAP, durant cette rencontre. Il envisage de partir pour la ville de Mahajanga pour poursuivre sa campagne.

Pour le candidat numéro 12, Hery Rajaonarimampianina, c’est la reconquête de la confiance du peuple et des bailleurs de fonds ainsi que la poursuite des efforts déjà déployés durant son premier mandat qui le motivent le plus. Il a sillonné la ville d’Antananarivo avec sa femme depuis son quartier général à Andraharo avant de partir pour Antanikatsaka où des partisans l’ont attendu avec à l’animation Bolo Pix et Mijah.

De son côté le candidat numéro 13, Andry Rajoelina a décidé de commencer sa campagne à Antsiranana où il présente son projet  d’y construire des immeubles d’habitations et des parcs éoliens. Il a également affirmé qu’il faut rattraper le retard du développement du pays. La foule l’a accueilli à l’aéroport pour l’amener jusqu’à la place de Ritz, il a mis deux heures pour y pénétrer depuis son arrivé à 17 heures 30.

Quant à Rolland Ratsiraka, le candidat numéro 33, c’est un début de campagne à Ambilobe où il présente les trois piliers des RIR (Résultats et Impacts Rapides pour Madagascar) après avoir terminé sa pré-campagne à Antsiranana.

Dama de son côté a préféré rameuter la population environnante d’Ankadilalana à sa cause, il a fait du porte-à-porte et a beaucoup discuté avec les gens. C’est une stratégie bien à lui en tant que sociologue, puis, il veut continuer l’initiative du feu Ratsimandrava, la valorisation du « fokonolona » qui se trouve bien évidemment dans les Fokontany.

Didier Ratsiraka et son équipe a donné rendez-vous à ses partisans à Ankazomanga, même s’il a dû faire appel à des artistes pour animer le podium, les gens ne s’empressaient pas trop. Pour les autres candidats, ils n’ont pas trop donné de visibilité à leurs actions, de toute façon, il reste encore des jours pour parfaire leur campagne.

Ce début de propagande électorale a accentué les embouteillages déjà monstres dans la ville d’Antananarivo et ses environs. Il marque donc le début d’une circulation difficile pour la capitale et pour les autres grandes villes de Madagascar.

 

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités