Ouverture du musée de la photographie à Anjohy, les lieux racontent l’histoire

Avosoa 13:59:00 culture
img

Le musée de la photographie de Madagascar a vu le jour hier dans la maison des maires à Anjohy. Il a été conçu pour dévoiler au monde la richesse culturelle malgache à travers les clichés qui relatent l’histoire de la Grande Ile. La résidence des maires, étant elle-même témoin de l’histoire, a ainsi été réhabilitée pour accueillir le patrimoine photographique malagasy.

La visite ne peut être qu’enrichissante pour les visiteurs. La belle maison traditionnelle, agrémenté d’un jardin donnant vue sur la Haute Ville, renferme une richesse culturelle abondante. Le musée possède quatre salles de projection, où sont diffusées des films thématiques, inclus dans des collections privées ou photothèques publiques, et réalisés à partir de photos anciennes numérisées, de 1860 à 1960. En exemple, un film sur l’histoire des principales villes malgaches, ou un film sur les grands personnages du XIXè siècle à Antananarivo. Les films seront proposés en plusieurs langues, selon le public visiteur.

28170508_419050761882903_659256429_o

Il faut savoir que le musée de la photographie a déjà existé auparavant, mais à travers un site web fondé en 2013. Créé suite à la rencontre de trois personnes portant un grand intérêt pour la culture malgache, dont Helihanta Rajaonarison, Cedric Dock, et Tamara Tessedre-Philippe, la mise en place du musée a pour but de conserver le patrimoine malgache, de s’approprier l’histoire du pays, et pour ce faire, de numériser les photos au maximum. En tout, depuis sa création, plus de 5.000 photos ont déjà été numérisées.

Mises à part les quatre salles de projections, le musé possède également une salle d’exposition, ainsi qu’un espace restauration : « Le café du musée ». L’ancienne résidence des maires, qui a accueilli les maires de la capitale qui se sont succédés au cours de la moitié du XIXè siècle sera d’ailleurs proposé à l’UNESCO pour faire partie des patrimoines mondiales.

L’initiative de ce travail de conservation est une autre porte pour l’enrichissement culturel de Madagascar. Le musée est désormais ouvert aux étudiants, chercheurs, malgaches et étrangers. Bref, à tout le grand public.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités