Les députés TIM mettent fin à la manifestation sur la place du 13 mai

Avosoa 14:28:00 politique
img

Les députés TIM étaient venus nombreux sur la place du 13 mai samedi dernier. A travers Hanitra Razafimanantsoa, ils ont annoncé la fin de cette manifestation, trois mois après. La députée du premier arrondissement de conclure que la manifestation a été une victoire car le chef du parti TIM Marc Ravalomanana peut désormais se présenter librement à l’élection présidentielle. La décision a été prise quelques jours après la déclaration de l’ancien président Ravalomanana qui a appelé les siens à mettre fin à la manifestation lors de la célébration de l’Independance des Etats-Unis le 4 juillet dernier.

Il est à rappeler que les députés TIM se trouvaient seuls à poursuivre la manifestation après que ceux du Mapar et leurs partisans se sont écartés du « tolona » qu’ils ont menés ensemble depuis le 21 avril. Au début, la manif a été censée être un rapport public sur les lois électorales mais s’est transformées petit à petit à une manifestation purement politique en demandant la démission du Président de la République allant jusqu’au changement du gouvernement.

Le 19 juin dernier, les partisans d’Andry Rajoelina ont définitivement quitté le parvis laissant seuls leurs homologues TIM. Ceci s’est passé au lendemain de l’émission spéciale que l’ancien président de la transition a tenue et dans laquelle il a affirmé qu’il fallait mettre un terme à la manifestation dans la rue et se concentrer au développement ministériel que les membres de son parti ont acquis.

Selon toujours Hanitra Razafimanantsoa, c’est la manifestation sur la place du 13 mai qui a pris fin mais la lutte aux côtés des syndicats continuera. Les députés appuieront la manifestation des syndicats comme celle des enseignants de Madagascar ou Sempama. Ainsi, ils vont s’aligner au côté des enseignants devant le Ministère de l’Education nationale ce jour, car eux aussi, ils revendiquent encore le remaniement de la CENI afin de garantir une élection crédible et transparente.

Désolés messieurs les députés mais on ne peut pas tout avoir !!

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités