LaChasse-info

Les anciens rivaux, TIM et MAPAR, unis pour défendre l’intérêt de leurs chefs de partis

Avosoa - MH 15:02:00 editorial
img

Pas besoin de l’intervention du Comité de réconciliation malagasy quand il s’agit de leurs intérêts politiques. Ils peuvent se réconcilier eux-mêmes. Ils, ce sont les membres des partis TIM et MAPAR, commandés par leurs chefs de parti respectifs. Qui aurait pu imaginer que ces deux partis rivaux, ennemis jurés, quelques années après le putsch de Rajoelina, constituaient un front unique… Il semblerait que les deux camps ont trouvé un terrain d’entente et se battre pour la même cause, contester le régime HVM ?

Unis au nom des intérêts personnel et politique

En ce moment, l’impossible se produit. Un élu du parti TIM, en la personne du député d’Ambohidratrimo, Mamy Rabenirina, a été convié sur le plateau de Viva TV, or la station a fait l’objet de fermeture par le leader du parti TIM lui-même. Le plus surprenant c’est que celui-ci a parlé de la même voix que Tinoka Roberto, le député MAPAR élu à Toliary.  

Paraît-il que Ravalomanana et Rajoelina, ont jeté aux oubliettes leurs vieux différends que l’on croyait irrémédiables depuis 2009 jusqu’en 2013. A cette époque, réconcilier les deux leaders demeure impossible, mais depuis cette histoire de vote, la réconciliation passe comme l’eau qui coule. Si c’est ainsi, pourquoi avoir perdu plus de 5 ans à vouloir les rapprocher et avoir appelé les médiateurs internationaux à la rescousse.

En ce moment, Andry Rajoelina et Ravalomanana jouent le jeu, ils font comme si de rien n’était. On n’entend plus parler des gens qui ont perdu leurs vies lorsqu’Andry Rajoelina a voulu arracher Marc Ravalomanana du pouvoir, ni du fameux tolom-bahoaka, le leitmotiv du TGV à l’époque.

Désormais, leurs partisans respectifs semblent être dépassés par la situation. Ne sachant plus à quel jeu joue les personnes qu’ils soutiennent. Bref, quand les protagonistes veulent se réconcilier, ils le feraient sans aucune intervention, quand ils veulent allumer le feu, ils savent bien aussi comment faire.

Alliance jamais impossible

Connaissant bien les deux anciens chefs d’Etat et leurs tempéraments, cette alliance contre nature entre TIM et MAPAR ne sera jamais franche. Elle est tout simplement guidée par l’intérêt car manifestement, ils ne se supportent jamais. La preuve, ce n’est qu’à travers leurs élus que l’on voit cette alliance TIM- MAPAR. Quant aux deux chefs de file, ils n’ont jamais montré publiquement une quelconque forme d’entente.

A bien suivre les événements, des idées malsaines pourraient encore se trouver derrières ce rapprochement apparent, comme le dit l’adage malgache « Kibay an-kelika ihany ». Mais deux choses pourraient se produire à travers cette alliance, soit elle est vouée à l’échec car les élus vont se diviser au fur et à mesure que les choses avancent, soit elle pourra secouer le régime HVM. Affamés de pouvoir comme ils sont, ils feront tout et accepteront tout pour parvenir à leurs fins.

 

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités