Le nouveau code électoral tant attendu sera bientôt examiné par les députés

Manue - Misa 11:17:00 politique
img

Lors de la réunion du parti HVM vendredi dernier, le président du parti, Rivo Rakotovao, a annoncé que les élections présidentielles de 2018 ne devraient présenter aucune exclusion. La thèse du « ni…ni » est ainsi entièrement rebutée par cette entité politique, et elle aspire à ce que tous les dossiers des politiciens désireux de se porter candidat soient reçus à bras ouverts. A en croire donc le leader du  parti HVM, l’accord de la feuille de route de la Transition n’est plus de mise. Cet accord qui a permis l’organisation des élections au terme de la sortie de crise de 2009 est caduc.

Ce qui pousse à la réflexion sur la candidature des ténors des partis politiques majeurs, à l’instar du parti AREMA, dirigé par l’amiral Didier Ratsiraka. Le secrétaire national du parti, Simon Pierre, a effectivement annoncé qu’ils aligneront un candidat aux prochaines élections. Reste à savoir de qui s’agit-il. Si le parti pense à la candidature de l’ancien président Didier Ratsiraka, qui fêtera ses 82 ans le 4 novembre prochain, pourra-t-il encore assurer un mandat entier ?

Ceci dit, Rivo Rakotovao a affirmé que  tous les dossiers devraient être validés pour respecter l’égalité et de la non exclusion. N’empêche que cela reste une inoffensive appétence pour l’HVM car il n’est pas du ressort du parti au pouvoir de juger de l’éligibilité des candidats mais plutôt à celui de la Constitution et de la Législation et du code électoral.

Concernant justement du nouveau code électoral, l’on sait que les députés auront du pain sur la planche lors de la session extraordinaire qui va se tenir au début du mois de janvier, plus précisément dans une semaine. Le décret annonçant la tenue de cette session sera validé par le gouvernement lors du prochain conseil des ministres. Les députés vont devoir examiner de près les nouvelles lois électorales qui encadreront les élections de 2018. Car les anciennes lois ont été conçues dans le cadre de scrutin de sortie de crise de 2013. Quid des articles amendés ? Et les sociétés civiles, les partis politiques et différents entités ont été consultées en vue de la refonte de ce nouveau code mais c’est seulement pendant cette prochaine session extraordinaire que le contenu soit connu de tous. Quelles sont les recommandations retenues et quelles sont les réformes adoptées ? Attendre et voir.

 

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités