Fake news : Dama ne supporte pas qu’on associe son nom avec celui de Rajoelina

MH - Avosoa 10:08:00 politique
img

« Qu’ai-je fait de mal dans ce pays pour que vous salissiez mon nom de la sorte, en m’associant avec celui qui a sali le pays et ruiné ses richesses » a affirmé fermement Dama Rasolondraosolo après la publication qui a indiqué son soutien à Andry Rajoelina. En fait, ceci n’est qu’une fausse nouvelle diffusée par une page facebook dédiée au candidat n°4 alors qu’elle n’appartient pas à son comité de soutien. Il y a été mentionné que Dama confirme son soutien au candidat n°13 et qu’à partir de maintenant, il assistera à la réunion organisé par celui-ci. Le tout décoré par une photo des deux candidats. En réaction, Dama a sorti une courte vidéo montrant son indignation face à ce fake news. En clair, il n’a jamais fait de contrat ni de convention de soutien à celui qui « a pillé le pays » selon ses propres termes.

Donc, une éventuelle collaboration entre Dama et Andry Rajoelina n’est pas imaginable. De plus, les deux candidats adoptent une approche très différente, si le n° 4 a opté pour une campagne électorale sans meeting fastueux, mettant en avant le contact direct avec la population, le n°13 détient le record en matière de financement de la campagne électorale en survolant le pays en hélicoptère, en couvrant les journaux de ses photos et sa vision, et distribuant des tee-shirts et des gadgets à des millions de personnes. Son budget de campagne s’élève à plusieurs milliards d’ariary, et qui sait, 182 millions d’euros selon certains journaux.

Leurs principes et idéologies ne sont pas du tout les mêmes. Si le candidat du MAPAR ne fait que des promesses quasi irréelles lors de ses meetings, l’autre, un candidat « antisystème » reste fidèle à lui-même et cherche à faire comprendre sa vision à ses partisans. Ce dernier met également en exergue les valeurs culturelles et traditionnelles pour le développement de la Nation sans faire des promesses mirobolantes. Il prône le retour aux sources pour mieux sauter vers l’avenir, tout en écartant les systèmes occidentaux qu’on pratique actuellement mais ne sont pas du tous avantageux pour le pays.

Ainsi donc, le soutien à Andry Rajoelina n’est pas du tout envisageable pour Dama. Ce qui a été publié dans une page à son nom n’est que l’acte malsain d’une personne de mauvaise foi.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités