Election à Madagascar : La communauté internationale s’en mêle également

Avosoa 15:46:00 politique
img

A Jour J-8 du scrutin pour l’élection présidentielle malgache, le sujet autour de l’élection est devenu une affaire internationale que nationale. Sur ce, des observateurs commencent à venir dans la Grande-île comme la délégation de la SADC. Elle est constituée de 53 experts, originaires de onze pays membres de la SADC. Ils ont pour mission d’observer le déroulement de l’élection et vont couvrir 10 régions les plus peuplées de Madagascar à savoir Analamanga, Diana, Sava, Analanjirofo, AtsimoAndrefana, Vakinakaratra, Haute Matsiatra, Anosy, Atsinanana et Amoron’i Mania. Ces observateurs inspectent particulièrement la période pré-électorale, le scrutin et le déroulement du dépouillement et de comptage de bulletin de vote.

Concernant toujours la tenue de cette élection, le Chargé d’Affaire de l’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar, Stuart Wilson, a quant à lui annoncé que la date du 7 novembre doit être respectée. Ainsi donc, le report engendré par une éventuelle réouverture de la liste électorale n’est pas conforme à la Constitution. « Nous pensons que l’actuelle liste électorale validée par l’Organisation internationale de la Francophonie est satisfaisante », a expliqué Stuart Wilson. Pourtant, ce diplomate américain a annoncé que le groupe des candidats qui font des revendications est tout à fait dans son droit. Il a appartient donc au Chef de l’Etat p. i de prendre en compte les doléances et les suggestions de ces candidats.

Notons que le collectif des candidats a une nouvelle fois organisé une manifestation ce matin en guise de protestation contre les irrégularités constatées dans la liste des électeurs et l’organisation des élections en général. Et ce en dépit de la menace faite par le préfet de police d’Antananarivo annonçant que si telle manifestation crée des troubles à l’ordre public, les candidats initiateurs vont directement dans la prison.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités