LaChasse-info

Donné Vy : L’artisan qui a donné vie aux fers récupérés et créé une école de la vie

Manue 14:30:00 technologie
img

Dieu Donné Razafinjatovo et Violette Ralalaseheno, un couple qui a frappé le monde par leur entrepreneuriat et en parallèle leurs actions humanitaires. Ils sont dans le domaine de l’artisanat, mais bien au-delà de cela, ils apportent un soutien social aux défavorisés de Madagascar.

Tous deux adeptes de sport, Dieu Donné étant un ancien professeur de sport et Violette une athlète et vice-championne d’Afrique, ils travaillent ensembles dans un métier assez rude. Donné vy, car c’est ainsi qu’il est connu, raconte lors de son entrevue avec le Président de la République lors de l’émission Takalon-kevitra, que la ferronnerie d’art lui a été transmise par ses parents. Après leurs études universitaires, lui et sa femme ont décidé de reprendre l’activité familiale. Ils ont ensuite suivi une formation de design à l’étranger, à l’issu duquel ils étaient les lauréats. De retour au pays, ils ont bâti leur entreprise à Alasora et étaient la première à exercer la ferblanterie à Madagascar. Comme tous les start-up, Donné vy avoue que les débuts étaient difficiles, ils ne possédaient qu’un petit atelier qui faisait également office de lieu de vente. Aujourd’hui, c’est une véritable PME qui emploie près de 467 personnes.

Avec des matières premières telles que le fer-blanc, le laiton, le zinc, ou même des bouts de tissus, l’atelier de ferblanterie de Donné vy arrive à « donner vie » et créer de superbes lampes,  appliques, plateaux, et bien d’autres objets décoratifs. Jamais à cours d’imagination, ils suivent le célèbre maxime d’Antoine Lavoisier: « Rien ne se perd, tout se transforme ». Sous leurs mains, on s’émerveille de voir de vieux fûts en tôles transfigurés en jolis objets d’utilités.

Une vraie école de la vie

Par ailleurs, ce qui fait leur distinction, c’est que le couple reçoit en salariés des familles dans le besoin, des handicapés, ceux qui sont en marge de la société, des femmes qui ne peuvent pas se séparer de leurs bébés, des personnes sans diplômes... « Les diplômés ont toujours une chance, même minimes, mais nous voudrons offrir une opportunité aux personnes qui n’ont pas étudié» explique Donné vy. Ils ont alors formé ses ouvriers et les pousse également à cultiver la terre car directeurs et employés vivent littéralement des fruits de la récolte : les légumes et les fruits. Ces derniers sont même utiles à leur travail. « Même la peau de banane est une matière première qu’on peut exploiter en la recyclant en papier ou vêtements » a fait savoir Donné vy. Le couple a ensuite décidé de construire une école en 2014, après qu’ils se sont concertés sur les priorités qui sont, selon eux l’éducation et la nutrition.

A l’issue de leur entrevue, le Président Hery Rajaonarimampianina les a encouragés, lui et sa femme à progresser encore un plus dans leur domaine, car comme il l’a appelé,  ce qu’ils font est une vraie « école de vie ». Il a affirmé qu’il aspire également à ce que les autres entrepreneurs suivent leur chemin. C’est-à-dire en ne s’arrêtant pas au simple travail de subsistance, mais en faisant en même temps des actions humanitaires et altruistes.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités