Deuxième programme d’appui budgétaire de l’Union Européenne, 13.5 millions d’euros versés au Trésor public

Manue 14:59:00 economie
img

L’allocation de la deuxième tranche annuelle du programme d’appui budgétaire de l’Union Européenne a été conclue hier, lors du dialogue politique entre Madagascar et cette entité qui s’est déroulé hier à Iavoloha. Il s’agit d’un programme financé par le 11ème FED (Fonds Européens de Développement), et inclus dans le Programme Indicatif National (PIN). « Il fait suite au versement de 65 millions d’euros en décembre 2014 et de 11.5 millions en décembre 2015, » a expliqué Antonio Benedito Sanchez, l’ambassadeur de l’UE. Ainsi, 13.5 millions d’euros ont été versés directement au Trésor public malgache. Il a été mentionné que l’allocation initiale de 18 millions d’euros est actuellement engagée à 80 % et payé à 25%. Le financement de la réhabilitation de la RN 9 RN 13 de 235 millions d’euros, annoncé le 29 novembre dernier a aussi été évoqué.

Notons que le décaissement de la part de l’UE est débloqué lorsque l’organisme juge que la politique économique et sociale du gouvernement en question soit suffisamment établie. Dans le cas de Madagascar, l’UE reconnait visiblement les efforts entrepris par le gouvernement malgache dans le but d’atteindre les objectifs identifiés conjointement entre les deux parties. Des efforts remarqués notamment dans la gestion de la recette et des dépenses publiques, ainsi que l’accroissement de la capacité financière. Des travaux qui convergent dans le but de promouvoir la politique sociale qui vise le développement des services sociaux de base avec un impact direct sur la vie de la population. Le Chef de l’Etat a mentionné le soutien des bailleurs de fonds et des investisseurs qui témoignent de la fiabilité de la politique de développement instauré par l’Etat.

D’une part, l’ambassadeur Antonio Sanchez a fait part, pendant la réunion d’un nouvel instrument appartenant au Plan d’Investissement Externe de l’UE, que Madagascar est bel et bien positionné pour l’utilisation de cet outil. Et d’autre part, le ministre de l’Economie et du Plan, avec le Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et le Directeur Général de l’EDBM ont présenté la situation macro et micro économique actuelle du pays avec les recettes fiscales, ce qui a poussé l’autre partie à confirmer davantage leur soutien à la Politique générale de la Grande Ile.

Ainsi, les représentants de l’UE présents ont réitéré leur accompagnement pour l’instauration d’une justice moderne et accessible à Madagascar. Le Président Hery Rajaonarimampianina leur a fait savoir la mise en place du Pôle Anticorruption et de la Haute Cour de Justice, pour renforcer le cadre légal et institutionnel dans la lutte contre la corruption.

Par ailleurs, il a été souligné dans le dialogue la pratique des élections libres, transparentes et inclusives pour 2018. Ceci afin de consolider la stabilité et la démocratie dans le pays. A cet effet, l’UE a versé une somme d’appui aux élections d’un montant d’EUR 3.7 millions. Antonio Benedito Sanchez a également confirmé le soutien pour l’océan indien dans sa lutte contre la piraterie, la criminalité organisée et la pêche illégale.

A terme de ce dialogue politique, qui est le sixième du genre assisté par le Président depuis son élection, le partenariat entre les deux parties a été renforcé. Un partenariat qui fêtera son 60ème anniversaire en 2018, il sera alors marqué par différents évènements, en particulier pendant la semaine de l’Europe qui se tiendra le 4 jusqu’au 12 mai 2018.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités