Coopération nippo-malgache : Le japon en total phase de séduction

Ralay 17:12:00 sport
img

Ces derniers temps, l’intérêt du Japon pour la Grande île s’est fait ressentir. Les relations entre le pays du Soleil levant avec  la Grande île se tissent un peu plus chaque jour. Car le Japon ne s’est pas contenté du grand projet d’extension du port de Toamasina, au contraire, il a saisi l’occasion pour démontrer son intérêt envers Madagascar à travers des actions.

Il n’y a pas si longtemps de cela que le ministre des affaires étrangères du Japon, Kentaro Sonoura était à Madagascar. Une visite de courtoisie qui avait pour objectif la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. Pour cela, il avait rencontré le Premier ministre, Olivier Solonandrasana Mahafaly ; et le Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires étrangères chargé de la Coopération et du Développement, Barry Emmanuel Rafatrolaza.

Actuellement, c’est au tour du  chef de la mission de la JICA à Madagascar, Hideyuki Sasaki, d’être sur  place. Et il n’a pas manqué de  vanter les richesses et avantages économiques du pays. Il a souligné par exemple l’avantage que va apporter l’autoroute reliant Antananarivo à la capitale. Car selon ses dires, ce projet favorisera l’implantation d’industries. Il a également ajouté que le fait que nous exportions des minerais commence à s’ébruiter à l’international et que le pays peut en tirer davantage partie en écoulant sur les marchés nos produits agricoles. Mais ce n’est pas tout, car l’expert japonais a même mentionné qu’étant membre et est président du COMESA et de la SADC, Madagascar est en forte position pour fournir des produits dans les parties Sud et Est de l’Afrique.

Beaucoup de projets en vue

Mais les projets nippon de s’arrêtent pas là, car récemment, une trentaine d’opérateurs et investisseurs japonais et quatre représentants du ministère du Territoire, des infrastructures, des transports et du tourisme japonais étaient dans nos murs pour préparer la conférence sur les infrastructures de haute qualité qui se tiendra le 24 juillet prochain. Pour ce rendez-vous, une centaine de représentants du secteur privé japonais tels que Daiho corporation, Ocaji, Fujita corporation, Toyo construction, Penta Ocean Construction, JGC Corporation … viendront intensifier les échanges dans le secteur de l’aménagement du territoire, de l’énergie, des hydrocarbures et autres projets d’infrastructure. Une aubaine pour nous car près de 30 milliards de dollars sont investis en Afrique par le Japon en matière de développement d’infrastructures de qualité.

Il est clair donc que le Japon s’intéresse vivement à Madagascar. Et nous avons aussi intérêt à saisir ce train en marche. Car le Japon est un  bon modèle de développement à suivre. Il a su exploiter à fond son territoire et ses richesses. Mais là où le Pays de Soleil Levant se démarque des pays occidentaux c’est qu’il a su utiliser sa culture comme moyen pour développer son économie mais aussi pour laisser son empreinte à l’international. Une prouesse que nous devrions apprendre.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités