Centrale thermique d’Ambohimanambola : La subvention de la Jirama réduite à moitié en 2018

Manue 15:10:00 economie
img

La nouvelle centrale au fuel lourd a été inaugurée hier à Ambohimanambola, après sept mois d’installation des infrastructures. Il s’agit d’un partenariat de l’Etat avec le groupe Aksaf Power, une entreprise turque qui investit en prenant en main la construction et l’opérationnalité de la centrale. 80 millions USD ont été investi pour la réalisation de ce projet, qui a permis la mise en place de 12 groupes électrogènes fonctionnant avec de l’huile lourde.

L’initiative du projet a été surtout motivée par la réduction au maximum des coûts de production de la Jirama, qui connait actuellement une perte. La centrale fournit donc une production additionnelle de 60 MW à la Jirama pour subvenir au besoin du Réseau Interconnecté d’Antananarivo (RIA), atteignant jusqu’à 230 MW lors des heures de pointe. « La production de la centrale représente 24% de l’énergie consommée à Madagascar » a fait notifier le chef exécutif d’Aksaf Power. C’est la société Jovenna qui est le fournisseur du fuel lourd. En effet, il a été sélectionné meilleur choix suite à un appel d’offre pour une durée de six mois. Ceci dit, un autre appel d’offre sera émis pour assurer la fourniture en huile lourde pour les six prochains mois, mais la société Jovenna gère déjà à elle seule ce rôle et aide à la réduction des coûts.

Cet  important supplément contribuera également à l’électrification rurale, qui figure parmi les projets classés en priorité par le Président Hery Rajaonarimamianina, présent lors de l’inauguration avec plusieurs membres du régime. Notons que le taux d’accès à l’électricité des zones rurales est actuellement de 6%. L’augmentation de ce taux sera financée par la soustraction des coûts de production initiaux de la Jirama par les dépenses actuelles qui sont réduits au maximum. L’optimisme prévoit cette réduction allant jusqu’à 50% pour l’année 2018, ce qui est apparemment fort probable compte tenu de la capacité de production de ces 12 unités. Le Chef de l’Etat a aussi annoncé qu’une vingtaine de projets concernant l’apport en électricité des zones rurales se préparent et se termineront d’ici la fin de l’année.

Le ministre de l’Eau, l’Energie et des Hydrocarbures a, quant à lui, souligné que malgré cela, les factures des clients ne seront pas en baisse, mais ils bénéficieront à la place la victoire du bras de fer avec le délestage. Ce dernier n’est pas survenu depuis février 2017 pour réapparaitre dernièrement à cause de problèmes de vols de câble et d’intempéries, a rajouté le ministre. Par ailleurs, la perspective de l’Etat est d’atteindre un taux de couverture nationale en électricité de 75% d’ici 2030, si aujourd’hui la Grande Ile n’est couverte qu’à 15%.

Pour ce faire, le Président ainsi que le régime fait appel à tous les opérateurs et investisseurs des secteurs privés à se donner la main avec l’Etat, car selon ce qu’il a toujours proclamé, c’est le partenariat public-privé qui prime et qu’il faut promouvoir, comme le démontre d’ailleurs ce partenariat avec Aksaf power, un parfait exemple de la réussite de la coopération, qui contribuera au développement économique du pays, et au bien-être de la population.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités