Bienheureux Lucien Botovatosoa, un modèle à suivre pour ses compatriotes

Manue 14:12:00 social
img

Un homme intègre, humble et aimant. Voilà les qualités qui ont valu à Ramose Botovasoa Lucien d’être élevé au rang des bienheureux, ce dimanche à Vohipeno. Durant la messe, ceux qui ont successivement pris la parole n’ont pas tari d’éloge sur ce laïc qui s’est fait martyre pour défendre sa cause, qui est le patriotisme, mais surtout aussi la foi.

«Tout pour glorifier Dieu» ce fut sa devise, nous rapporte la Conférence des Evêques de Madagascar (CFM), à l’issue de son Assemblée plénière. « La vie de Lucien mérite d’être médité » a-t-elle ajouté. En effet, les valeurs qui ont été chères aux yeux de ce martyre malgache devraient servir de leçon à toute la Nation. Malgré qu’il ait été un homme très cultivé, et ayant été instituteur, il est resté très simple et modeste. Mort décapité en faisant face à la persécution contre le clergé pendant la décolonisation, Lucien Botovasoa était un père de famille qui transmettait sa foi inébranlable, mais aussi son aberration pour le dieu argent. Il inculquait également à ses enfants les valeurs auxquelles il tient, comme la protection du bien commun et son caractère altruiste. « Si c’est ma vie qui permet de sauver beaucoup de monde, n’hésitez pas à me tuer. »

Lucien Botovasoa est à ce jour troisième bienheureux de Madagascar après Victoire Rasoamanarivo et Raphael Louis Rafringa. La béatification de ce laïc originaire de Vohipeno devrait pousser tous ses compatriotes à la rétrospection. Sa vie a vraiment été des plus exemplaires, ceci se reflétant en même temps dans sa vie personnelle, spirituelle et sociale.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités