Bakoly Razakanavalona fondatrice de Manda S.A : Partie de rien pour bâtir son empire

Manue 15:59:00 economie
img

Dans la 3è édition de son émission « Takalon-kevitra » dans lequel il reçoit des entrepreneurs, le Président de la République a reçu Bakoly Razakanavalona, fondatrice de Manda SA. L’objectif de l’émission est de tendre l’oreille aux entrepreneurs afin qu’ils puissent exposer leur historique ainsi que leur situation actuelle, afin de pouvoir leur prêter main forte en cas de besoin. La dame Bakoly a donc raconté ses débuts, en affirmant que l’entreprise est partie de rien, c’est-à-dire que les moyens dont ils disposaient étaient restreints mais qu’ils se sont relevés pas à pas. Cela fait donc 20 ans aujourd’hui qu’ils sont dans le secteur de la pêche et la vente de fruits de mer, mais également de l’exportation, notamment vers les pays européens et l’Asie.

Cet administrateur général de la société s’est battu corps et âme pendant 2 ans pour atteindre et respecter les normes européennes. Ainsi, son usine de pêche a reçu l’agrément lui permettant d’exporter ses produits vers l’Europe, en 2008. Mais elle affirme qu’il ne suffit pas d’être agréé par l’Etat pour une entreprise de prospérer, il faut de même maîtriser le marché. Ils ne sont alors parvenus à vraiment s’implanter qu’en 2012, et ont de suite reçu le trophée du meilleur manager en 2013, notamment le Tecoma Award, organisé par l’Echo Austral.

Des hauts et des bas mais elle s’est fixé sur ses objectifs

Quant aux aides extérieures, notamment au niveau du gouvernement, elle a indiqué que même s’il ne s’agit pas d’argent, les différents ministres qui se sont succédé les ont offert une grande aide au niveau de la facilitation des exportations. Quant à la famille, elle précise que son mari l’a également fourni beaucoup d’aide, mais surtout de soutien moral, elle tient à proclamer que les hommes devraient donner de l’importance aux œuvres des femmes, et valoriser leur compétence. En restant sur le sujet de la famille, elle tient à souligner qu’en étant épouse et mère de cinq enfants, il faut trouver le bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie de famille, et surtout ne pas délaisser les enfants, à qui il faut d’ailleurs inculquer le sens de l’entrepreneuriat, mais ne pas seulement se fier à l’accomplissement des parents, et acquérir encore plus, ajoute-t-elle.

La société Manda Sea food est aujourd’hui une grande usine de traite de fruits de mer, destinés à la vente et à l’exportation. L’entreprise emploie un nombre considérable d’employés dont près de 1000 pêcheurs dans toute la Grande Ile. A cela s’ajoute un restaurant dont la spécialité est la préparation des plats avec fruits de mer. Le Chef d’Etat a affirmé à la fin de leur discussion qu’il encourage les femmes malgaches à suivre le bon exemple de l’administrateur de Manda s.a, car c’est une bonne voie pour le développement de l’économie.

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités