A 59 ans, Hery Rajaonarimampianina a une foi solide comme du roc

MH 17:00:00 editorial
img

Le Président Malgache fête aujourd’hui ses 59 printemps. Il est né le 6 novembre 1958 à Antsofinondry, une localité située au nord de la ville d’Antananarivo. D’ici un an, les Malgaches seront en pleine campagne électorale et monsieur Hery Rajaonarimampianina qui sera probablement un des candidats en lice pour cette élection, fêtera son 60ème anniversaire dans cette ambiance.

Oui, happy birthday mister president, vous étiez élu président au deuxième tour en 2013 et a prêté serment de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour améliorer la vie des 22 millions des Malgaches. Cela fait au moins quatre ans que vous occupiez le poste le plus prestigieux des hauts fonctionnariats, être à la tête d’un pays gravement malade et qui a besoin d’une véritable opération pour s’en sortir.

Au début de votre mandat, le public a entendu votre frère proclamer que vous avez de la foi solide, ce qui fait votre différence par rapport aux autres. Par la suite, vous avez entonné merveilleusement bien la célèbre chanson de Bessa, « Ny Andriamanitra inoako » (le Dieu en qui je crois) pour montrer cette foi inébranlable à un Dieu vivant et d’amour pour tous les hommes. Cela fait du bien de savoir que vous êtes croyant et craignez Dieu dans tout ce que vous pensez et entreprenez. Les vidéos montrant que vous prêchez comme des vrais pasteurs pratiquants la vie chrétienne lors des événements religieux en disent longues sur votre attachement à Dieu.

Une foi solide comme un roc ?

Souvent, vous déclarez dans votre discours que vous êtes là pour reconstruire ce que les autres ont détruit, faisant ainsi référence à un verset dans le livre de Jérémie. C’est bien beau tout cela, un Président qui accorde sa vision à la parole de Dieu. Ce point vous fait ressembler à votre prédécesseur, Marc Ravalomanana ayant pour son slogan « Crois seulement… » et tout le monde a cru, enfin presque, le pays avait une vision  traduite à travers le MAP (Madagasikara Am-perinasa). Mais au fil des années, le regard des gens s’est tourné vers les richesses amassées par le Président et sa famille, habile en affaires et à la création d’entreprise. Il n’y a rien de mal à monter des projets d’industries exploitant les ressources locales, d’ailleurs, Madagascar en a tellement besoin. Le problème c’est qu’elles ont été créées pour enrichir une minorité de personnes. Le peuple se sentait exclu de la démarche entreprise et n’a pas vu de changement palpable dans sa vie.

Ca c’est Ravalomanana, il a marqué les esprits lors de sa gouvernance. Mais vous, à un an de la fin de votre mandat, qu’en est-il de votre bilan ? Une partie des facebookers ont réagi négativement lorsque nous avons publié dans notre page FB qu’aujourd’hui c’est votre anniversaire. Au lieu de lancer des bénédictions et des souhaits d’anniversaire, la plupart ont prononcé des malédictions et ont carrément montré leur mécontentement, voire leur haine, envers votre personne. Certes, il ne faut pas prendre ces propos haineux et dévalorisant trop à cœur mais c’est quand même un reflet, même minime, de la tendance électorale.

Et si vous….

Donc pour cet anniversaire, mettez votre foi en action, d’après nos constats, vous montrez cette ferme assurance dans vos différentes allocutions que ce soit lors de vos sorties à l’intérieur et à l’extérieur. Malgré les moqueries de toutes sortes, le sourire est toujours sur vos lèvres, votre voix rassure. De ce côté, vous êtes imperturbable ! Mais côté résultat, si vous saviez rehausser vos différentes réalisations dans les régions, notamment pour le compte des paysans, si vous vous écartez des sentiers battus des systèmes politiques (amasser des richesses personnelles avant de s’en aller, détourner le plus d’argent possible, ne penser qu’au pouvoir et à la manière d’y rester, réviser ou amender la constitution en votre faveur, favoriser 10% des Malgaches qui vont exploiter les 90% restants, parler pour ne rien dire….), si vous saurez comment révolutionnez cette mentalité négative, trop critique, dévastatrice et de pauvreté, et si vous vous montrez plus autoritaire face aux gabegies et ferme dans la prise de décision, intraitable devant les hors-la-loi… (la liste de si.... est assez longue)… vous pouvez gagner le cœur des indécis, l’affect des rebelles et changer le vote des inconditionnels.

Mais en tout et pour tout, gardez votre humilité, votre sagesse, votre attitude respectueuse, et votre bon cœur. Que votre foi en Dieu vous protège et vous propulse à un certain stade qui ne vise que les intérêts du peuple. Une fois de plus, happy birthday mister president !

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités