22 candidats à la présidentielle ont posé un ultimatum de 24 heures à la CENI et aux autorités malagasy

MH - Alan Mathew 11:36:00 politique
img

Hier, 22 candidats à l’élection présidentielle 2018 ont donné un délai de 24 heures à la CENI pour une retouche de la liste électorale. Cette mise en garde est principalement due au fait que le candidat André Mailhol et sa femme ont affirmé que leurs noms n’étaient pas inscrits dans la liste électorale. Mais ils ne sont pas les seuls, beaucoup d’électeurs se trouvent dans la même situation.

Ainsi, les candidats pressent la CENI dans un délai de 24 heures pour inscrire tous les citoyens en âge de voter qui ne sont pas encore inscrits dans la liste électorale.  Trouver une solution pour les citoyens qui n’ont pas encore de carte d’identité nationale par manque de matériel,  publier et permettre la vérification des listes des bureaux de vote dans chaque commune et Fokontany. En somme, une retouche et une régularisation générale de la liste électorale dans le but de garantir une élection libre, neutre et transparente. Il faut toutefois noter que la CENI a confirmé hier que le candidat André Dieudonné Mailhol est bel et bien inscrit dans la liste électorale, elle a envoyé une lettre justificative au candidat pour bien confirmer qu’il est inscrit dans la liste.

Pour se faire entendre, ces 22 candidats à l’élection présidentielle ont signé pour une déclaration commune dont voici la teneur :

« Nous demandons à la CENI, A LA HCC ET AU GOUVERNEMENT en conséquence d’assumer leurs responsabilités et de prendre en urgence toutes les mesures complémentaires de nature à garantir des élections libres, neutres, transparentes, inclusives et crédibles attendues par les communautés nationale et internationale, sauf à se rendre complices, en conscience, d’un processus qui ne peut que provoquer en l’état actuel des choses la prochaine phase du cycle infernal et destructeur des crises chroniques malgaches. Notamment de faire :
• Ouvrir la liste électorale viciée afin d'y inscrire tous les citoyens en âge de voter omis de la liste
• Entamer un toilettage afin d'y soustraire les doublons, les mineurs et les irrégularités inscrites dans cette liste
• Trouver une solution pour les citoyens qui n'ont plus de carte d identité nationale car il y a une pénurie.
• Publier et permettre la vérification des listes bureaux de vote dans chaque commune et fokontany.
• Inclure les dispositions obligatoires de la Chartre de bonne conduite dans la loi électorale comme règles contraignantes avec des sanctions dissuasives pénales et pécuniaires en cas de violations.
• Prendre des sanctions sévères et exemplaires contre les candidats ayant déjà violé ces dispositions.

Compte tenu de l'extrême urgence, nous donnons 24 heures à la CENI et aux autorités malagasy pour répondre à cette requête et prendre toutes leurs responsabilités. »

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Addthis

Publicités